Nos journaux

Les gravats : comment les évacuer ? Plein feux sur...
Echos du terrain
N°20
 
 

La majorité des travaux du bâtiment concerne la rénovation. Les entreprises réalisant ce type d’intervention sont couramment confrontées à une problématique : comment évacuer les gravats ?

Un des postes les plus importants de l’installation de chantier consiste à définir le mode d’évacuation des déchets. Bien choisi, il peut être source d’économie et de gain de temps. Avant le début des travaux, un examen complet de l’existant est nécessaire : ouvrages à démolir, place disponible pour évacuer les gravats, ouvrages et sites contigus. Le plus souvent à la charge du lot démolition/gros œuvre, l’installation d’une solution d’évacuation des déchets doit se faire en concertation avec les autres corps d’état susceptibles d’avoir des besoins spécifiques.

Travailler dans les étages
Lorsqu’il s’agit d’intervenir dans les étages d’un immeuble habité, la solution la plus répandue consiste à installer une goulotte. On étudiera d’abord les possibilités de mise en place et d’ancrage des consoles de fixation. Les goulottes d’évacuation de grandes hauteurs requièrent une console tous les quinze mètres et un ancrage à la façade tous les trois mètres. Les éléments (de 1,20 m) sont assemblés depuis le sol puis montés avec une corde ou un treuil.

Il est important de ralentir progressivement la chute des déchets dans la goulotte. Pour cela, cette dernière sera installée en arc de cercle régulier, et non pas de manière rectiligne en inclinant seulement le dernier élément. Par ailleurs, en cas de hauteur supérieure à douze mètres, on installera régulièrement des éléments spécifiques de ralentissement.

Enfin, pour éviter la dispersion de poussières, des manchons peuvent être mis en place entre les éléments et sur la benne à déchets située au sol. Attention, une autorisation spéciale est souvent nécessaire pour la mise en place de celle-ci sur la voie publique. Lorsque cela n’est pas permis, il est encore possible d’évacuer les gravats via des sacs prévus à cet effet.




Montés en série, les convoyeurs
transportent les gravats sur de longues distances.

Réutilisables ou jetables ?
Les sacs à gravats sont disponibles en deux versions : réutilisable et jetable. Le premier, d’un mètre cube de volume et de 1,5 tonne de capacité, est entièrement doublé. Son fond s’ouvre entièrement grâce à un système de clavette manœuvrable à l’aide d’une corde. La personne qui commande l’ouverture se trouve à environ deux mètres du sac et ne court donc pas de risque.

En ce qui concerne le jetable, sa capacité peut être portée à deux tonnes. Il n’est pas ouvrable et son usage est, par définition, unique ! Les deux sacs bénéficient de quatre sangles renforcées permettant la mise en place d’élingues. L’évacuation se fera à l’aide d’une grue - rarement présente - ou d’un treuil. à ce sujet, on vérifiera la hauteur limite d’installation, le mode de fixation et le poids maximum admissible.

Comme pour tout chantier, les règles générales de prévention s’appliquent. Et tout particulièrement pour l’évacuation depuis les étages. Les passants et les personnes pouvant circuler aux alentours doivent être protégés contre les risques provoqués par les travaux de démolition. Les moyens et méthodes prévus dans ce cas doivent exclure la chute de matériaux sur les zones accessibles. La voie publique doit être protégée des poussières et autres nuisances générées par les travaux de démolition et l’évacuation des gravats. Par exemple, en cas de travail sur un échafaudage, une bâche pourra être mise en place.

Évacuer 50 tonnes à l’heure
Mais l’évacuation des gravats ne se fait pas toujours depuis les étages. Pour des travaux de plain-pied, voire en sous-sol, pourquoi ne pas s’orienter vers les convoyeurs à bandes ?

À alimentation électrique et d’une longueur de 3 ou 4,5 mètres, les convoyeurs avancent à 24 m/min et peuvent s’installer en série. Dans ce cas, le premier intègre une large trémie pour un chargement par minipelle ; les suivants, des trémies plus réduites. Deux précautions cependant : l’angle de montée maximum est de 40°, la charge maximum de la bande 50 kg/m. Ce qui nous donne tout de même un débit final proche de 50 tonnes à l’heure. Ainsi, d’où qu’ils proviennent, il y a toujours une solution pour évacuer les gravats !


 
Retour

Loxam location materiel

© 2018 - Tous droits réservés - LOXAM 89 Avenue de la Grande Armée 75219 PARIS Cedex 16.

Plan du site |  Infos légales |  Crédits |  Contacts